fbpx
Découvrez nos
formations
chevron_right

Interview d’Emilie Martinet, ancienne stagiaire MMI Déco ayant fait la spécialisation architecture intérieure

Les anciens

Enzo

Enzo

25 janvier 2022

V oici l'interview d'Emilie Martinet, ayant fait la formation Décorateur & Conseiller en design d’espace et la spécialisation Architecture Intérieure.

Emilie est une ancienne stagiaire MMI Déco Paris, qui nous partage aujourd’hui son aventure à la suite de sa formation Décorateur & Conseiller en design d’espace et sa spécialisation Architecture Intérieure. Projets, peurs et envies, Emilie se confie : voici son interview !

Tout d’abord, quel est ton parcours ? Que faisais-tu avant de nous rejoindre ? 

J’ai toujours été très scolaire et je n’ai jamais vraiment exprimé de volonté particulière pour une voie plutôt qu’une autre (même si on verra plus tard que j’avais quand même ma petite idée depuis très longtemps) alors j’ai suivi la « voie royale » comme on dit : bac scientifique, prépa HEC et école de commerce. Je me disais que c’était ce qu’il y avait de plus généraliste et que cela mènerait à tout. J’ai passé 17 ans en tant que commerciale grands comptes, d’abord dans les médias (presse, salons…) puis dans le marketing digital. Après cela, j’ai cru vouloir faire du marketing alors j’ai passé un Bachelor en marketing digital en parallèle d’un job à double casquette sales et marketing dans une start-up qui proposait un produit 100% en ligne. Une fois diplômée, je n’arrivais pas à postuler sur des jobs 100% marketing ; ce n’était toujours pas ma place.

Pourquoi avoir fait une reconversion dans la décoration ?

C’était mon rêve de gosse et c’est une pub sur Instagram qui a tout déclenché !

Petite, avant même de savoir calculer des surfaces, je pouvais passer des heures à dessiner des plans de maisons sur des feuilles à carreaux (que je n’ai jamais montrés à personne). J’ai aussi toujours adoré trainer dans les pattes d’un père très bricoleur qui m’a appris énormément en me confiant de petites tâches ou simplement en l’observant. A cet âge (vers 10 ans environ), je voulais être Architecte d’intérieur mais c’était très abstrait pour moi et je n’ai jamais osé en parler. Plus tard, je conseillais mes collègues pour leurs achats immobiliers qui me consultaient pour voir ce qui était envisageable en travaux et agencement car ils savaient que j’adorais cela. J’ai bien sûr également effectué des travaux chez moi. Tout cela m’a rattrapée il y a un peu plus de 2 ans maintenant quand j’ai été ciblée sur Instagram par une publicité pour une formation en décoration à force de suivre des comptes déco et après ma formation en marketing digital (tout l’art de l’analyse de la data comportementale, ce que je vendais dans mon ancienne vie !). J’ai commencé à m’intéresser de plus près aux formations car j’y avais déjà pensé il y a 10 ou 12 ans à la naissance de mon premier enfant mais je ne pouvais pas me permettre de reprendre 3 ou 4 ans d’études sans revenus. Et j’ai découvert qu’il était aujourd’hui possible de se reconvertir en accéléré à condition de s’y investir à fond et qu’il existait des écoles spécialisées dans la reconversion déco / archi d’intérieure, dont MMI fait partie.

Tu as été diplômée chez nous, comment s’est déroulée la formation et quel souvenir tu en gardes ?

Oui, je suis officiellement diplômée depuis quelques mois ! La formation est en 6 mois (j’ai choisi dès le départ de la faire en présentiel avec la spécialisation Architecture intérieure). Mais avec la préparation en e-learning en amont, le stage et l’étude de cas à rendre pour valider le diplôme, je dirais qu’il faut plutôt prévoir un an. J’en garde un excellent souvenir car la période (Covid) n’était pas évidente et l’école a su s’adapter pour nous garantir un maximum de cours en présentiel. Les intervenants sont de qualité et tous en activité à côté (ce point était très important pour moi car cela permet d’échanger sur des cas concrets et d’avoir de vraies anecdotes de chantier). Je suis tombée sur une promo au top (je ne connais pas les autres promo) avec de très belles rencontres et qui sait ? peut-être de futures collaborations. Je n’ai jamais ressenti d’esprit de compétition dans notre groupe mais plutôt énormément de bienveillance et d’entraide, ce qui aide à tenir le cap car c’est extrêmement intense.

Quel a été ton cours favori durant ta formation ? Qu’as-tu préféré ?

Difficile de choisir. Je venais essentiellement pour apprendre à maîtriser les logiciels et rendre des dossiers professionnels, aux normes (ce que j’ai trouvé bien sûr) mais pour le côté pur plaisir, je dirais les cours de dessin avec Mathilde. Elle arrive à nous faire faire des choses incroyables dont on ne se serait jamais senti capable au départ. Un autre cours m’a énormément marquée : l’étude de cas avec de vrais clients. Nous avions 3 jours, en binôme, pour rendre un dossier sur une vraie problématique clients (prise de brief, respect d’un budget, des goûts et besoins des clients, et restitution de notre proposition devant les propriétaires). Nous avons été confrontées à la vraie vie et c’était réellement une révélation, d’autant plus que les clients ont beaucoup apprécié notre proposition !

Quels sont tes conseils pour se lancer dans cette formation ?

Y aller en étant sûr de vouloir en faire son métier et la vivre à fond. Il faut donc y aller investi et disponible. Il est important aussi je pense de savoir si on envisage de se mettre à son compte ensuite ou d’être salarié. Il existe aussi l’alternative franchise pour être à son compte mais accompagné (mais cela a un coût). Tout dépend du tempérament et de la situation personnelle dans laquelle on se trouve. C’est un investissement financier (même s’il existe plus ou moins d’aides selon les cas) et surtout en temps car je conseille de continuer à travailler ses études de cas après les cours (a minima pour en présenter certaines dans son book pour trouver un stage et se lancer).

Aujourd’hui, que fais-tu ? Tu as créé ton entreprise ? 

Aujourd’hui, je suis officiellement Architecte d’intérieur à mon compte depuis mai 2021, date à laquelle j’ai créé 15 Heures 13, ma SARL et pour l’instant, le démarrage est encore mieux que ce que j’avais imaginé. Le marché est en plein essor et il y a pas mal de besoins. Je partage mon temps entre missions en freelance (pour le partage d’avis et d’expérience) et projets que je gère en direct (pour l’autonomie et la liberté). J’ai commencé à travailler avec mon réseau de premier niveau (famille, amis, anciens clients…) mais pas seulement ; j’ai aussi des projets avec des personnes qui ne me connaissaient pas du tout avant et je commence même à être recommandée, ce qui est la meilleure des récompenses !

As-tu des futurs projets ?

Mon chômage touche bientôt à sa fin donc mon plus grand défi à court terme est de réussir à vivre avec mon chiffre d’affaires mais c’est plutôt bien parti. Je dois gagner en efficacité pour gérer plus de projets de front mais je ne doute pas que cela viendra très vite avec l’expérience. L’apprentissage, ce n’est pas seulement pendant la formation, c’est tous les jours. Je souhaite continuer à m’entourer de partenaires de confiance pour affiner mes compétences et prendre en charge des projets de plus grande envergure. 

Quelques conseils pour la création d’une entreprise de décoration ?

Je dirais qu’il faut s’entourer de personnes positives pour les bonnes ondes, parler de son projet autour de soi car c’est ainsi que les premiers clients viennent et savoir se faire accompagner par les personnes qui ont les compétences qu’il nous manque. Quand on fait une reconversion, on a tous des compétences liées à nos anciennes vies et beaucoup sont transposables. Comme nos budgets ne sont pas extensibles au départ, il faut capitaliser sur ce que nous sommes capables de faire nous-mêmes, même si ce n’est pas parfait, et externaliser ce qu’on ne maîtrise pas du tout ou qui nous prendrait beaucoup trop de temps. En ce qui me concerne, j’ai choisi de tout faire moi-même (logo, site internet, réseaux sociaux…) car j’avais de bonnes notions même si ce n’était pas mon métier, et que ce sont des choses qui peuvent évoluer par la suite. En revanche j’ai externalisé l’administratif sur la création de mon entreprise (statuts…) et la comptabilité car changer de statut plus tard a un coût et je déteste la compta ! Pour la communication sur les réseaux sociaux, je pense qu’il faut être authentique et ne pas jouer un rôle. Je partage 100% de mes propres contenus et ai fait le choix de ne pas re-poster les projets des autres pour une simple course aux followers. 

Que dirais-tu à la Emilie d’il y a 1 an ? 

Peut-être la même chose que beaucoup de personnes de mon entourage m’ont dite à l’époque : « ah ça y est enfin tu te décides ! ». Je lui dirais aussi : « vas-y fonce ! tu verras, tu vas y arriver et tu te sentiras à ta place. Ne regrette pas tes expériences passées, elles font de toi ce que tu es aujourd’hui et t’ont apporté des compétences et valeurs essentielles dans cette nouvelle vie ».

Enfin, que dirais-tu à ceux qui hésitent à venir faire une reconversion chez nous au sein de MMI Déco ?

Avant de se décider, ne pas hésiter à échanger avec des anciens élèves ou l’administration via les réseaux sociaux, les salons ou des portes ouvertes par exemple. Regarder ce que sont devenus les anciens élèves. Le faire aussi avec d’autres écoles car cela aide à se conforter dans son choix. J’ai choisi l’école MMI car elle a été très transparente sur le programme précis dispensé et elle est reconnue par l’Etat. J’avais aussi mené mon enquête sur les anciens ainsi que sur les intervenants qui, comme je le disais plus haut, sont tous en activité à côté et cela apporte une grande richesse aux cours avec des exemples concrets et récents. On travaille sur des cas de vrais clients, c’est très réaliste. Il existe même une communauté des anciens sur Facebook !

SITE | INSTAGRAM | LINKEDIN

RETROUVEZ NOS FORMATIONS DECORATION EN CENTRE ET EN LIGNE :
Formation Décorateur & Conseiller en design d’espace à Paris
Formation Décorateur & Conseiller en design d’espace à distance

Nos formations logiciels professionnels
Nos formations décoration & architecture intérieure
Nos formations Evenementiel & Wedding Planner

Le blog

Guide : logiciels pour votre formation - configurations requises pour votre ordinateur

Nous vous proposons aujourd'hui un guide logiciels pour votre formation : voici les configurations requises pour votre ordinateur.
Lire sur le blog

Céline Bruzzesse : Ancienne stagiaire MMI-Déco, décoratrice et créatrice de l'e-shop À Ciel Ouvert

Céline est une ancienne stagiaire MMI-Déco sur Paris, qui nous partage aujourd’hui son aventure à la suite de sa formation Décorateur & Conseiller en design d’espace.

30 novembre 2020

Lire

Idées cadeaux Noël décoration : notre sélection de boutiques (Click and Collect et livraison)

En manque d'idées cadeaux pour Noël ? Voici une sélection de créateurs et boutiques pour des cadeaux de Noël 100% déco !

24 novembre 2020

Lire

Interview de Pascale Fayol, ancienne stagiaire MMI-Déco Aix-en-Provence

Pascale Fayol est décoratrice d'intérieur à Avignon, dans le Luberon, et dans les Alpilles. Pascale est une ancienne stagiaire MMI-Déco sur Aix-en-Provence, qui nous partage aujourd'hui son aventure à la suite de sa formation Décorateur & Conseiller en design d'espace.

13 octobre 2020

Lire

Guide du centre MMI-Déco pour l'après confinement

Comprendre les choix de MMI Déco, pour mieux appréhender sa rentrée.

7 mai 2020

Lire

Optimiser et aménager son espace bureau à la maison

Avoir un coin bureau est important. Celui-ci doit être rangé, aménagé, décoré, et surtout optimisé : voici quelques conseils pour optimiser et aménager son espace bureau à la maison.

23 avril 2020

Lire

Salon Art&Deco 2020 : les thèmes et informations

Le Salon Art & Déco revient à Paris du jeudi 5 mars au dimanche 8 mars 2020 de 10h00 à 19h00.

25 février 2020

Lire